Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Les neuropathies périphériques au Bénin

Résumé : Introduction Les neuropathies périphériques (NP) constituent un groupe d’affections neurologiques liées à une atteinte du système nerveux périphérique. Malgré leur grande diversité, la plupart des études sont basées sur un type particulier de NP, en milieu hospitalier ou sur un terrain spécifique (VIH, diabète…). Peu d’études ont exploré l’épidémiologie des NP en population générale. Objectif Déterminer la prévalence et les facteurs associés aux NP en population générale au Bénin. Méthode L’étude s’est déroulée dans la commune d’Adjohoun située à 64 km au nord-est de Cotonou. Il s’agissait d’une étude transversale à visée descriptive et analytique qui s’est déroulée du 22 février au 10 mars 2019. La population d’étude était composée des habitants qui résidaient dans la commune depuis 6 mois au moins et âgés de 18 ans et plus. L’échantillonnage a été effectuée selon une technique de sondage à 3 degrés. La taille minimale de l’échantillon était de 1,564 sujets. Le questionnaire OMS de dépistage des principales affections neurologiques, les recommandations de l’HAS sur le diagnostic des NP et les critères électrophysiologiques EFNS 2010 de diagnostic des polyradiculoneuropathies inflammatoires démyélinisante chroniques (PIDC) ont servi de base à la collecte des données. L’analyse des données a été effectuée à l’aide du logiciel SPSS® 22.0. Une analyse multivariée avec régression logistique a permis d’identifier les facteurs associés aux NP. Résultats L’étude a inclus 1655 sujets. La prévalence globale des NP était de 6,9 % [IC95 % : 5,7 %–8,2 %]. Celle des types de NP était : mononeuropathies 0,2 % [0,1 %–0,5 %] ; mononeuropathies multiples 0,6 % [0,2 %–1,0 %] ; polyneuropathies 4,8 % [3,8 %–5,9 %] ; polyradiculoneuropathies 1,6 % [1,0 %–2,2 %] ; syndrome du canal carpien 1,9 % [1,3 %–2,7 %]. Un cas de PIDC certaine avait été observée. Les facteurs associés aux NP étaient l’âge supérieur à 40 ans (OR :14,7 ; IC95 % [6,3–34,7]), des antécédents de diabète (1,8 [1,1–3,1]) et des antécédents d’hypertension artérielle (1,7 [1,1–2,9]). Conclusion La prévalence des NP est élevée dans la commune rurale d’Adjohoun au Bénin. S’il est connu que le diabète est un grand pourvoyeur de NP, la qualité de vie des patients présentant des neuropathies diabétiques et leur éducation thérapeutique restent à explorer en Afrique.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-02945216
Contributeur : Elisabeth Grelier <>
Soumis le : mardi 22 septembre 2020 - 10:25:00
Dernière modification le : mercredi 14 octobre 2020 - 04:09:39

Identifiants

Collections

Citation

Dieudonné Gnonlonfoun, Mendinatou Agbétou, Gérald Goudjinou, Thierry Armel Adoukonou, Kodjo Constant Adjien, et al.. Les neuropathies périphériques au Bénin. Journée de Neurologie de Langue Française 2020, Sep 2020, Lyon, France. pp.S136, ⟨10.1016/j.neurol.2020.01.016⟩. ⟨hal-02945216⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

10