Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Poster

Liens entre l’état nutritionnel des personnes âgées en communauté au Cameroun, les conditions de santé et les facteurs sociodémographiques : 1ère étude nationale

Résumé : Introduction et but de l’étude: Le vieillissement de la population camerounaise sera un problème de santé publique dans les prochaines années. L’état socio-économique et nutritionnel des personnes âgées est mal connu. Une seule publication a montré une prévalence de dénutrition de 5,5%, d'obésité de 19,0 % chez des personnes âgées de plus de 55 ans en zone rurale. L’étude avait pour but de réaliser une évaluation nationale de l'état nutritionnel, de l'état de santé et des facteurs sociodémographiques associés chez des personnes âgées au Cameroun. Matériel et méthodes: L’étude était menée dans des quartiers et villages pris au hasard et auprès de 599 personnes d’âge de 60 ans et plus, dont 33,6% vivaient en zone urbaine. Des données sociodémographiques (sexe, âge, éducation), sanitaire (pathologie, traitement) et anthropométriques (poids, indice de masse corporelle (IMC), tour de taille, circonférence brachiale (CB)) étaient recueillies L'état nutritionnel était défini par la classification OMS. Etude approuvée par le Comité d’Ethique de l’Université de Douala. Les analyses comprenaient les tests de Mann-Whitney et du Chi2. Significativité au seuil de 5%. Résultats et Analyse statistique : L’âge des personnes était de 68,9±7,2 ans, leur sex-ratio H/F=0,93, leur poids de 68,5 ±14,7 kg. Leur IMC était de 24,7±5,3 plus élevé en zone urbaine (25,7 ±5,3) que rurale (24,1±5,3, p=0,001), faiblement corrélé aux pressions artérielles systolique (r=0,12 p=0,02) et diastolique (r=0,15 p=0,0001). Le tour de taille moyen était de 90,1±12,8 cm, la CB était de 28,2±5,0 cm et plus élevé en zone urbaine (p<0,0001). La majorité (83,1%) présentait au moins une pathologie, le paludisme étant la plus importante (34,3%). La médication était soit classique (44,9%), soit traditionnelle (16,0%) soit combinée (39,0%) avec une consommation journalière de 5,4±4,1 comprimés et/ou 1,9±1,5 litres de breuvages. La prévalence de la dénutrition était de 19,7%, du statut nutritionnel normal de 37,9%, du surpoids 24,9% et de l’obésité de 17,5%. Les hommes étaient plus dénutris que les femmes (25,4% vs 14,5%, p=0,001) et cellesci plus obèses que les hommes (25,1% vs 9,4%, p=0,0001). L’obésité était significativement (p= 0,014) plus importante en zone urbaine (22,9%) qu’en zone rurale (14,8%). La dénutrition et l’obésité différaient suivant le niveau d’éducation (p=0,032 et p=0,001 respectivement). L’obésité était plus importante chez les personnes de 80 ans et plus vs celles de moins de 70 ans (p=0,022). Une polypathologie était plus fréquemment retrouvée en cas d’obésité (p=0,000). Conclusion: Les personnes âgées vivant au domicile au Cameroun présentaient une dénutrition dans 19,7% de cas et une l’obésité de 17,5% des cas. Le statut nutritionnel était différent en fonction du genre, de la zone d’habitation, du niveau d’éducation et de la présence de polypathologie.
Type de document :
Poster
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-03009588
Contributeur : Elisabeth Grelier <>
Soumis le : mardi 17 novembre 2020 - 12:12:26
Dernière modification le : mercredi 18 novembre 2020 - 11:26:08

Identifiants

  • HAL Id : hal-03009588, version 1

Collections

Citation

Gustave Mabiama, Dieudonné Adiogo, Pierre-Marie Preux, Jean-Claude Desport, Pierre Jésus. Liens entre l’état nutritionnel des personnes âgées en communauté au Cameroun, les conditions de santé et les facteurs sociodémographiques : 1ère étude nationale. Journées Francophone de Nutrition en live (JFN Live), Nov 2020, Levallois-Perret, France. ⟨hal-03009588⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

43