Enquete sur la prevalence de la migraine chez l’adulte a titirou au Nord du Benin en 2017 - Université de Limoges Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue African Journal of Neurological Sciences Année : 2018

Enquete sur la prevalence de la migraine chez l’adulte a titirou au Nord du Benin en 2017

Résumé

Introduction: La migraine est une maladie neurologique fréquente en population, source de handicap et classée 13ème des affections les plus handicapantes par l’OMS. L’objectif de cette étude était d’étudier la prévalence de la migraine à Titirou en 2017. Méthodes: Il s’est agi d’une étude transversale de type porte-à-porte menée sur 2065 sujets âgés de 18 à 65 ans. L’enquête a été effectuée sur une période de 4 mois allant du 10 avril au 05 août 2017. Les critères diagnostiques de l’International Headache Society (IHS) de 2013 ont servi de base pour le diagnostic de la migraine. Les informations sociodémographiques, le poids et taille et les données relatives à la fréquence et l’intensité des céphalées furent collectés. Les données ont été saisies, traitées et analysées grâce au logiciel Epi Info version 2.2.0.165. Résultats: Il y avait une prédominance masculine avec un sex-ratio de 1,41. Les sujets étaient âgés de 18 à 65 ans avec une moyenne d’âge de 31,87±8,37ans. La prévalence des céphalées était de 63,49%. La prévalence de la migraine à Titirou était de 3,82% [IC95% : (3,06%-4,72%)] (79 sur les 2065). Les facteurs associés à la migraine étaient l’âge (p=0,0026), le sexe (p=0,0001), le niveau d’instruction (p=0,0039), la profession (p<10-4) et l’indice de masse corporelle (p<10-4). L’intensité des céphalées était modérée dans 44,30%, forte dans 51,90%, extrêmement forte chez 3,80% des sujets. La plupart des migraineux (78,48%), avait moins de 5 crises par mois. La migraine avec aura représentait 49,4%. Les auras les plus observées étaient les phosphènes (34,18%), les scotomes (13,92%) et l’aura sensitive (13,92%). Les facteurs déclenchant les accès étaient le manque de sommeil (84,81%), la contrariété (68,35%) et le souci (62,03%). Conclusion : La migraine est assez fréquente et sa prévalence est comparable à celle rapportée dans la plupart des études en communauté en Afrique. ABSTRACT
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03026015 , version 1 (26-11-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03026015 , version 1

Citer

Thierry Adoukonou, Mendinatou Agbetou, Gottfried Agballa, Aude Gahou, Donald Accrombessi, et al.. Enquete sur la prevalence de la migraine chez l’adulte a titirou au Nord du Benin en 2017. African Journal of Neurological Sciences, 2018, 37 (2), pp.43-51. ⟨hal-03026015⟩
12 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More