L’étrange « popularité » du tango à Buenos Aires : perspectives critiques et débats actuels - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Recherches en Danse Année : 2020

L’étrange « popularité » du tango à Buenos Aires : perspectives critiques et débats actuels

(1, 2, 3)
1
2
3

Résumé

Le tango dit « argentin », danse mondialement connue, semble exemplifier l’imbrication entre de nombreuses acceptions du « populaire », aussi bien par rapport à son développement historique que vis-à-vis des manières dans lesquelles il a été abordé par plusieurs disciplines (ethnomusicologie, anthropologie, sociologie, etc.), en Argentine ainsi qu’en Europe. Il est incontestable que le tango a servi de catalyseur dans la ville de Buenos Aires pour la fabrication d’une identité « argentine » qui néanmoins s’avère foncièrement plurielle et métissée. Le débat reste aujourd’hui ouvert quant aux apports différenciés des classes populaires et moyennes dans la socialisation des styles de danse traditionnellement attestés. Dans cette contribution, nous souhaitons, d’un côté, dresser un tableau de la complexité du caractère « populaire » du tango argentin et, de l’autre côté, problématiser la relation entre sa socialité et les effets des politiques de promotion du patrimoine culturel immatériel.
Fichier principal
Vignette du fichier
danse-3141.pdf (289.92 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Publication financée par une institution

Dates et versions

hal-03063751 , version 1 (14-12-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03063751 , version 1

Citer

Valeria de Luca. L’étrange « popularité » du tango à Buenos Aires : perspectives critiques et débats actuels. Recherches en Danse, 2020. ⟨hal-03063751⟩
32 Consultations
46 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More