Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Matérialité et développement des formes sémiotiques : de l'hyperobjet à la niche

Résumé : Dans cette contribution, nous souhaitons mettre en relief le rôle joué par la matérialité dans la constitution des formes sémiotiques. La notion de matérialité dépasse les aspects relatifs à la constitution de la face signifiante des signes pris isolément, et oriente l'attention vers l'agentivité des matériaux à l'oeuvre dans tout type d'interaction symbolique. Ainsi, la réflexion sur les formes sémiotiques inclut d'autres processus et « objets » sémiotiques, allant du vivant jusqu'aux sémioses anthropiques. Dans ce cadre, nous nous attarderons sur la relation entre d'un côté, la notion d'« hyperobjet », élaborée par le philosophe Timothy Morton dans l'enceinte du matérialisme et du réalisme spéculatif à visée écologique, et de l'autre, celle de « construction de niche », attestée dans les recherches en anthropologie évolutionniste et en biosémiotique.
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-03120491
Contributeur : Valeria de Luca <>
Soumis le : lundi 25 janvier 2021 - 15:33:49
Dernière modification le : samedi 6 février 2021 - 03:24:46
Archivage à long terme le : : lundi 26 avril 2021 - 19:13:45

Fichier

275-Texte de l'article-1045-1-...
Publication financée par une institution

Identifiants

Collections

Citation

Valeria de Luca. Matérialité et développement des formes sémiotiques : de l'hyperobjet à la niche. Signifiances (Signifying), Université Clermont Auvergne, 2021, ⟨10.18145/signifiances.v4i1.275⟩. ⟨hal-03120491⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

41

Téléchargements de fichiers

23