Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Efficacité de l'aromathérapie inhalée dans le traitement des nausées et vomissements chimio-induits : une revue systématique de la littératuire

Résumé : Contexte: Les nausées et vomissements chimio-induits sont parmi les effets secondaires les plus courants et les plus redoutés des traitements contre le cancer. Leur présence a un impact négatif sur la qualité de vie et la morbidité associées à la maladie. Malgré des traitements antiémétiques de plus en plus efficaces, 40% des personnes atteintes de cancer souffrent de nausées et de vomissements chimio-induits pendant la phase aiguë ou retardée de leur traitement. Cette expérience pénible vécue par un grand pourcentage de personnes en fait une priorité pour l´amélioration de la prise en soins des personnes atteintes de cancer et une préoccupation quotidienne pour les infirmières des unités de cancérologie. Pour tenter de pallier ce problème, l´idée d´utiliser l´aromathérapie scientifique comme soins de support nous a conduit à rechercher les connaissances disponibles sur ce sujet. Objectif: Le but de cette revue de la littérature était d´examiner les preuves scientifiques existantes concernant l´efficacité de l´utilisation de l´aromathérapie inhalée sur les nausées et vomissements chimio-induits en complément de leur prise en charge recommandée chez les personnes atteintes de cancer. Méthodes: Cette revue a été menée selon les directives PRISMA et a interrogé 5 bases de données (Pubmed, Scopus, base de données Cochrane, Embase, CINAHL). Une analyse du risque de biais à l´aide des outils Cochrane et une synthèse qualitative des résultats des études ont été réalisées. Résultats: 11 études ont été incluses, neuf chez l´adulte, deux chez l´enfant. Chez les adultes sept études sur neuf montrent des résultats statistiquement significatifs par inhalation directe. Quatre sur sept ont atténué les nausées et les vomissements grâce à l´utilisation d´huile essentielle de menthe poivrée ou de gingembre, trois ont réduit les nausées uniquement en utilisant de l´huile essentielle de camomille, de gingembre ou de cardamome. Conclusions: L´utilisation de l´aromathérapie inhalée dans la prise en charge des nausées et vomissements chimio-induits semble prometteuse. Cependant, la plupart des études trouvées concernaient des femmes souffrant de cancers gynécologiques, présentaient certaines limites méthodologiques. (petits échantillons,grande variété d´interventions étudiées: différentes huiles essentielles, nombre de gouttes d´huiles essentielles utilisées, mode d´administration ...), rendant impossible à l´heure actuelle de généraliser ces résultats.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-03508489
Contributeur : Elisabeth Grelier Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : lundi 3 janvier 2022 - 16:39:48
Dernière modification le : samedi 26 mars 2022 - 04:25:14

Identifiants

  • HAL Id : hal-03508489, version 1

Collections

Citation

Jean Toniolo, Valérie Delaide, Pascale Beloni. Efficacité de l'aromathérapie inhalée dans le traitement des nausées et vomissements chimio-induits : une revue systématique de la littératuire. Virtual Meeting - International Council of Nurses Congress 2021, Nov 2021, Genève, Suisse. ⟨hal-03508489⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

101