Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Relation entre la Short Physical Performance Battery (SPPB) et la Study of Osteoporotic Fractures (SOF) dans l’exploration de la fragilité

Résumé : CONTEXTE La SPPB est un test fréquemment utilisé en pratique clinique pour évaluer les performances physiques chez la personne âgée. OBJECTIFS Explorant la relation entre la SPPB et l’index de SOF dans une population d’Afrique subsaharienne, nous nous sommes intéressés à la relation qui existe entre la SPPB et l’index de SOF (Study of Osteoporotic Fractures), instrument de dépistage de la fragilité physique. METHODES Les données sont issues d’une enquête transversale réalisée au Cameroun. L’index SOF (noté de 0 à 3) était évalué par 3 critères (perte de poids involontaire, incapacité à faire cinq lever de chaise, faible niveau d'énergie) et la SPPB (noté de 0 à 12) a été évaluée par 3 sous-tests (test d'équilibre, test des levers de chaise et test de la vitesse de marche). La fragilité était définie pour un index SOF > 0 ou pour un score SPPB < 9. Le coefficient de corrélation de Pearson, le coefficient de Kappa, la courbe ROC ont permis d’étudier la relation entre ces deux tests. Une analyse en composante principale (ACP) a été réalisée pour évaluer la part de chaque sous-test de la SPPB dans la relation avec la SOF. RESULTATS Sur les 403 personnes incluses (49,6% de femmes) âgées en moyenne de 67,1 ans (±6,2), 35,7 % et 47,9% étaient respectivement fragiles selon SOF et la SPPB. Le coefficient de corrélation entre la SPPB et la SOF était de -0,71 (p< 0,001) tandis que le coefficient de concordance kappa était de 0,60 [IC95% : 0,51 – 0,66], p <0.001. L’aire sur la courbe ROC entre SPPB et SOF était de 0,82. La première dimension de l’ACP réalisée entre SOF et les sous-tests de la SPPB expliquait 55,8% de la variabilité des données et les variables qui y étaient les mieux représentées étaient la SOF, et le test des lever de chaise (Cos2 = 0,763 et 0,683 respectivement). La SPPB (variable supplémentaire) était presque confondue à la première dimension (Cos2 = 0,931). Conclusion Malgré l’over lapping entre SOF et SPPB, nos résultats suggèrent qu’un test de lever de chaise négatif à lui seul suffirait à suspecter la fragilité physique
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-03705529
Contributeur : Elisabeth Grelier Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : lundi 27 juin 2022 - 10:28:43
Dernière modification le : mardi 28 juin 2022 - 03:57:22

Identifiants

  • HAL Id : hal-03705529, version 1

Collections

Citation

Salvatore Metanmo, Antoine Gbessemehlan, Marie-Josiane Ntsama-Ebobe, Laurella Nguegang, Nadine Simo-Tabue, et al.. Relation entre la Short Physical Performance Battery (SPPB) et la Study of Osteoporotic Fractures (SOF) dans l’exploration de la fragilité. 10ème Congrès de Fragilité du Sujet Agé, Jun 2022, Toulouse, France. ⟨hal-03705529⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

0