The theory of the essay in the second half of the XXth century (French, English and German languages) - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Thèse Année : 1995

The theory of the essay in the second half of the XXth century (French, English and German languages)

LES THÉORIES DE L'ESSAI LITTÉRAIRE DANS LA SECONDE MOITIÉ DU XXÈME SIÈCLE. DOMAINES FRANCOPHONE, GERMANOPHONE ET ANGLOPHONE. SYNTHÈSES ET ENJEUX

(1)
1

Résumé

A synthesis of the theoretical and critical studies of the literary essay brings to light three types of stakes. As regards the theory of literary genres, the essay demands particular strategies for being legitimated as a literary genre ; it implies a overhaul of the general theory of literature and of the concept of literariness. At philosophical level, it gives rise to a critical deepening of the principles of occidental epistemology, of the notion of conscious subject, and of the concept of culture. Lastly, from a socio-critical point of view, it needs the setting of new theoritical tools for being apprehended azs a literary event, being the concern of both writer and publisher in the global context of production and legitimation institutioins of nonfictionnal texts. The concepts of conditional literariness and of attentional object of the aesthetic experience give a theoretical frame which allows to integrate the equisitions of recent rhetoric research, of reception theory, of research on the paratext of literary works and of pragmatic analysis of dicourse. This frame offers possibility for having the previously stakes brought to light converged for a study of the literary essay.
Une synthèse des études théoriques et critiques ayant l'essai littéraire pour objet met à jour trois types d'enjeux. Sur le plan de la théorie des genres littéraires, l'essai exige des stratégies particulières pour être légitimé comme genre littéraire ; il implique une refonte de la théorie générale de la littérature et de la notion de litterarité. Au plan philosophique, il suscite un approfondissement critique des principes de l'épistémologie occidentale, de la notion de sujet conscient et du concept de culture. Enfin, d'un point de vue sociocritique, il nécessite la mise au point d'outils théoriques nouveaux pour être appréhendé comme événement littéraire, relevant à la fois de l'écrivain et de l'éditeur dans le contexte global des institutions de production et de légitimation des textes non fictionnels. Les notions de littérarité conditionnelle et de régime attentionnel de l'expérience esthétique donnent un cadre théorique permettant d'intégrer les acquis des recherches rhétoriques récentes, des théories de la réception, des recherches sur le paratexte des oeuvres littéraires et de l'analyse pragmatique du discours. Ce cadre offre la possibilité de faire converger les enjeux précédemment mis à jour pour une étude renouvelée de l'essai littéraire
Fichier principal
Vignette du fichier
1995 Langlet thèse.pdf (3.38 Mo) Télécharger le fichier

Dates et versions

tel-01246913 , version 1 (20-12-2015)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01246913 , version 1

Citer

Irène Langlet. LES THÉORIES DE L'ESSAI LITTÉRAIRE DANS LA SECONDE MOITIÉ DU XXÈME SIÈCLE. DOMAINES FRANCOPHONE, GERMANOPHONE ET ANGLOPHONE. SYNTHÈSES ET ENJEUX. Littératures. Université Rennes 2 Haute Bretagne, 1995. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01246913⟩
293 Consultations
8966 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More