Diderot, Lettres à Sophie Volland : 1759-1774

Résumé : " Comme tout son siècle, estime Jean Fabre à propos du Neveu de Rameau, [Diderot] était presque invinciblement poussé à mettre l'expression littéraire au service de fins extralittéraires. C'est ainsi qu'il pensait mériter son nom de philosophe [...]. Diderot n'a la possibilité d'être pur écrivain, c'est-à-dire poète, que par accès ou fragments " . Les Lettres à Sophie Volland, que nous redonnons ici pour la première fois dans leur intégralité, après André Babelon et Yves Florenne, témoignent du fait inédit qu'il se révèle poète non seulement " par accès ou fragments ", mais aussi à jet continu, de sorte que cette cahotante lecture qu'il impose à Sophie soit prise dans une surprenante périodicité, une unité d'écriture et une harmonie romanesque indiscutables. Œuvre, donc ; non retouchée ou presque - le manuscrit relu par nos soins en témoigne. Imprimée tardivement par cette postérité guettée avec tant de ferveur (le premier éditeur en fut Paulin, en 1830), enrichie à chaque époque de lettres supplémentaires et d'une cohérence plus grande.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00957144
Contributeur : Odile Richard-Pauchet <>
Soumis le : samedi 8 mars 2014 - 19:43:06
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-00957144, version 1

Collections

Citation

Odile Richard-Pauchet. Diderot, Lettres à Sophie Volland : 1759-1774. Marc Buffat, Odile Richard-Pauchet. Non Lieu, 715 p, 2010, Lettres ouvertes, Anne Soprani, 978 2 352 700 784. ⟨hal-00957144⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

344