Amadis sur la scène de l'opéra français

Abstract : Amadis tragédie en musique est représenté et publié (Paris, Christophe Ballard) en 1684. Le livret de Philippe Quinault pour Amadis, tragédie mise en musique par Jean-Baptiste Lully, a un sociogramme réduit ; la modification de la disposition de la matière romanesque, la transformation d'épisodes et les ellipses de l'histoire contribuent à focaliser l'attention sur ce qui constitue la part d'invention de Quinault. Le dramaturge opère par condensations, et déplacements et il crée des effets de dédoublement sombre. Il met l'accent sur le couple adelphique formé par deux enchanteurs Arcalaus et Arcabonne dont le projet de vengeance échoue en dépit de l'exigence de l'ombre d'Ardan Canile. Arcabonne, personnage féminin et païen, emprunté au Livre V de la traduction française du roman, épargne Amadis qui trouve refuge, ainsi qu'Oriane, dans le palais enchanté d'Apolidon décrits aux Livres I et IV.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01103482
Contributeur : Christine de Buzon <>
Soumis le : mercredi 14 janvier 2015 - 17:55:31
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01103482, version 1

Collections

Citation

Christine de Buzon. Amadis sur la scène de l'opéra français. Convegno Internazionale Dramaturgies vagabondes, migrations romanesques: écritures en dialogue (XVIe-XVIIIe siècles), Magda Campanini; Università Ca' Foscari, Dipartimento di Studi linguistici e culturali comparati, Nov 2014, Venezia, Italie. ⟨hal-01103482⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

95